VIDEO. Kosovo : un député dégoupille une bombe lacrymogène pendant une réunion

Il n'est pas rare de voir des députés du Kosovo dégoupiller une bombe lacrymogène en plein Parlement en guise de protestation.

Voir la vidéo
REUTERS

Voilà une façon efficace d'interrompre un débat. Mardi 9 août, un député kosovar à dégoupillé une bombe lacrymogène en pleine réunion de la commission des affaires étrangères. Selon Euronews, cette dernière était réunie afin d'adopter "un projet de loi ratifiant les frontières entre le Kosovo et le Monténégro". Or, "l'opposition radicale estime que ce projet ferait perdre 8 000 hectares de terres au Kosovo", poursuit le site. Une conséquence contestée par le Premier ministre, Isa Mustafa. 

"Malgré l'épaisse fumée et l’alarme-incendie qui retentissait, [les défenseurs du projet] ont tenu à voter le projet de loi avant, finalement, de quitter la salle", explique Euronews. 

Une méthode fréquemment utilisée

Il n'est pas rare de voir des députés du Kosovo dégoupiller une bombe lacrymogène en plein Parlement en guise de protestation. En févriertous les élus avaient été contraints de quitter le Parlement alors qu'ils devaient désigner le président de la République.

Kosovo : le vote des députés pour élire le président perturbé par des gaz lacrymogènes

La séance avait également été perturbée par des élus de l'opposition. Ils emploient cette méthode depuis le mois d'octobre, notamment pour obtenir la démission du gouvernement et l'abandon d'accords visant à la normalisation des relations avec la Serbie. 

Une bombe lacrymogène a été dégoupillée dans une salle de réunion, au Parlement du Kosovo, à Pristina, mardi 9 août 2016.
Une bombe lacrymogène a été dégoupillée dans une salle de réunion, au Parlement du Kosovo, à Pristina, mardi 9 août 2016. (REUTERS)