La Croatie va intégrer l'espace Schengen à compter du 1er janvier 2023

Les demandes de la Bulgarie et de la Roumanie ont été rejetées par les Etats membres de la zone un peu plus tôt, jeudi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le drapeau croate flotte à côté de celui européen, devant le siège de la Commission européenne, à Bruxelles (Belgique), le 11 mars 2021. (ARIS OIKONOMOU / AFP)

La Croatie a obtenu, jeudi 8 décembre, le feu vert pour entrer dans l'espace Schengen à compter du 1er janvier 2023. Les ministres européens de l'Intérieur réunis à Bruxelles ont approuvé son adhésion. Jusqu'ici cette zone comprenait 26 pays : 22 pays de l'Union européenne (UE), l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse. L'adhésion d'un nouveau membre doit être décidée à l'unanimité des Etats.

Le début de l'année 2023 va être chargé pour la Croatie. Le pays de 3,9 millions d'habitants, membre de l'Union européenne depuis 2013, doit également rejoindre la zone euro en janvier.

Les demandes de la Bulgarie et de la Roumanie pour intégrer l'espace Schengen ont quant à elles été retoquées. Le dossier de Bucarest est lié du point de vue procédural à celui de la Sofia. Les deux anciens pays communistes sont entrés en 2007 dans l'UE et frappent à la porte de Schengen depuis plus de dix ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Union européenne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.