Ukraine : Porochenko élu président dès le 1er tour

Le milliardaire pro-occidental Petro Porochenko a remporté l'élection présidentielle ukrainienne dès le premier tour avec 54% des suffrages, loin devant l'ex-Premier ministre Ioulia Timochenko. Il affiche son ambition de restaurer la paix dans l’Est du pays.

(Petro Porochenko donné vainqueur de la présidentielle en Ukraine © Reuters/Gleb Garanich)

Avec près de 54% des suffrages, Petro Porochenko devance largement Ioulia Timochenko, égérie de la Révolution orange et ex-Première ministre, créditée de 13% des voix. Le député populiste Oleg Liachko, 42 ans, n'arriverait qu'en 3e position avec 8% des suffrages.

Petro Porochenko n'a pas attendu les résultats officiels pour détailler ses missions prioritaires : "ramener la paix en Ukraine " et convoquer des élections législatives anticipées dès cette année.  

 

 

 

 

Un homme d'ambition

Cet oligarque, également surnommé le "roi chocolat" pour avoir fait fortune dans le secteur de la confiserie, avait ouvertement soutenu, financièrement et médiatiquement, la contestation pro-européenne du Maïdan, qui a conduit à la chute du président prorusse Viktor Ianoukovitch.

Ancien chef de la diplomatie et ministre de l'Economie dans de précédents gouvernements, il a promis de gérer l'Ukraine comme sa très prospère entreprise de Roshen, qui a fait de lui l'une des dix plus grandes fortunes du pays.

Porochenko veut "mettre fin à la guerre "

Ce chantier là est titanesque. L’Est s’est enfoncé dans la violence ces derniers jours.  Le bilan des affrontements entre séparatistes et pro-ukrainiens a fait 150 morts.

Le scrutin n’a quasi pas pu avoir lieu à Donetsk, qui compte un million d’habitants. Les seules urnes que l'on a pu voir sont celles que des hommes cagoulés, armés, avaient confisquées et transformées fièrement en poubelles devant le siège du gouvernement régional qu’ils occupent.

On a vu par ailleurs des électeurs téméraires errant devant les bureaux, cherchant à voter, mais en vain.

C’est dans cette région où par définition il n’a reçu quasi aucune voix que le président Porochenko a annoncé qu’il ferait son premier déplacement. Une ambition qui promet d’être musclé. Les partisans de la République populaire auto-proclamée le considère ici comme en territoire étranger pour ne pas dire ennemi.

Le pragmatique et modéré Porochenko devra se tourner vers la Russie pour sortir de ce bourbier de l’Est, afin de négocier également sa dette gazière. Mais son regard est aussi dirigé vers l’Ouest :

"Je veux mettre mon pays sur la voie d’une intégration à l’Europe."

Mais celui qui a fait fortune dans le chocolat sait que l’Ukraine en faillite est encore loin de pouvoir se fondre dans l’Union européenne.Les Ukrainiens ont fait le choix de l'"intégration à l'Europe ", a déclaré Petro Porochenko, qui s’est exprimé depuis son QG à l’issue du scrutin. Si son élection à la présidence est confirmée, il s’est engagé à pacifier les régions de l'Est en pleine insurrection et à normaliser le dialogue avec le président russe Vladimir Poutine.

"Mon premier voyage sera dans le Donbass " séparatiste, a annoncé Petro Porochenko, dont la priorité sera de "mettre fin à la guerre " et de mener le pays sur la voie de l'"intégration à l'Europe ", a-t-il dit.  Il s'est également dit favorable à l’organisation d'élections législatives anticipées dès cette année.

 

 

 

 

Un scrutin sans les voix de l’Est

L’Est de l’Ukraine, dont plusieurs villes sont devenues des bastions des séparatistes n’a pas ou très peu voté ce dimanche. D'après des chiffres officiels, 13% des bureaux ont ouvert dans les régions qui ont déclaré leur indépendance du reste du pays. A Donetsk, capitale régionale d’un million d’habitants, ils sont restés portes closes.

►►► A LIRE AUSSI :  Ukraine : à la recherche de bureaux de vote dans l'Est

Quelques 36 millions d'électeurs étaient appelés aux urnes ce dimanche en Ukraine pour ce scrutin présidentiel soutenu par l'Occident. Les résultats officiels de ce premier tour sont attendus lundi.