David Cameron veut-il vraiment quitter l'Europe ?

Depuis Londres, Loïc de la Mornais décrypte pour France 3 le discours du Premier ministre britannique, qui se dit prêt à sortir de l'Union européenne s'il n'obtient pas certaines garanties.

FRANCE 3

David Cameron est-il sérieux ? Ce mardi 10 novembre, le Premier ministre britannique a lancé un ultimatum aux dirigeants européens : si son pays n'obtient pas satisactions sur plusieurs exigences, il claquera la porte de l'Union européenne.

"Tous les connaisseurs du dossier vous diront qu'au fond de lui, David Cameron ne veut absolument pas quitter l'Europe car il sait très bien ce que ça coûterait au Royaume-Uni en termes économiques et financiers", réagit depuis Londres Loïc de la Mornais.

Un bluff dangereux

Le journaliste de France 3 souligne le fait que le Royaume-Uni a toujours eu une attitude quelque peu dissidente en Europe. Mais David Cameron est aussi animé par des raisons plus politiques. Dans son propre parti, "il y a une frange très anti-Europe, très Euro-sceptique, et il doit donner des gages à ces alliés-là", explique le reporter.

Par ailleurs, à l'image de la montée du FN en France, le mouvement de droite populiste Ukip, "clairement europhobe", gagne du terrain et représente en électorat à séduire. Si David Cameron se dit confiant quant aux compromis qu'il pourra arracher à Bruxelles, d'autres sont plus réservés. "Ils disent que ce bluff risque d'avoir de très fâcheuses conséquences", conclut Loïc de la Mornais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre David Cameron au Palais de Westminster, à Londres (Royaume-Uni), le 20 octobre 2015.
Le Premier ministre David Cameron au Palais de Westminster, à Londres (Royaume-Uni), le 20 octobre 2015. (AFP)