Traité de libre-échange : un accord trouvé in extremis

La Belgique a finalement trouvé un accord sur le CETA, le traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada.

FRANCE 2

Le suspense a duré jusqu'au bout. Le CETA, l'accord de libre-échange avec le Canada, semblait encore condamné ce matin, jeudi 27 octobre, mais à la dernière minute, annonce surprise de la Belgique. Un accord a été trouvé entre les parties. Soulagement immédiat à Bruxelles avec ce feu vert à un accord commercial majeur pour l'Europe. Le président du conseil européen salue sur Twitter immédiatement "une excellente nouvelle" comme le Premier ministre français, en déplacement à Bordeaux (Gironde). 

Des garanties supplémentaires obtenues 

Les Canadiens, eux, affichent une certaine réserve, tant que le texte n'est pas définitivement signé. Un compromis qui a été long a trouvé, car la Wallonie, une région belge, ne voulait pas de l'accord. Elle a finalement obtenu des garanties supplémentaires sur l'agriculture et le tribunal arbitral, censé trancher les conflits entre états et entreprises. Une fois signé par l'Union européenne et le Canada, le CETA pourrait s'appliquer de manière provisoire avant sa ratification par les parlements de chaque pays.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation contre le CETA à Bruxelles le 17 septembre 2016
Manifestation contre le CETA à Bruxelles le 17 septembre 2016 (JOHN THYS / AFP)