Suisse : la droite populiste remporte les élections législatives, loin devant les socialistes

L'Union démocratique du centre avait fait campagne contre "l'immigration de masse".
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des personnes sont assises devant le Parlement suisse lors des élections fédérales suisses pour élire un nouveau Parlement, à Berne, le 22 octobre 2023. (FABRICE COFFRINI / AFP)

La droite populiste suisse a remporté haut la main, dimanche 22 octobre, les élections législatives. Dans un contexte marqué par la résurgence de la question migratoire, du risque terroriste en Europe et des tensions au Proche-Orient, l'Union démocratique du centre (UDC) renforce sa place de première formation politique du pays, avec 28,55% des voix au Conseil national, la chambre basse du Parlement. Cette formation de droite avait fait campagne contre "l'immigration de masse", "les diktats du genre" et "la folie woke".

Les Suisses, qui votent en grande majorité par correspondance, étaient appelés à élire leurs 200 députés du Conseil national au scrutin proportionnel. Loin derrière, les socialistes (PS) feront figure de deuxième parti à la chambre basse, avec 17,96% des voix. Le Centre, avec 14,57% des voix, devance pour la première fois les Libéraux-Radicaux (PLR), qui recule à 14,38%. Les grands perdants sont les Verts qui repassent sous la barre des 10%, à 9,38%, et les Vert' libéraux, à 7,24%.

Les parlementaires désigneront le 13 décembre les sept membres du Conseil fédéral (gouvernement), au sein duquel les quatre premiers partis se partagent les sept portefeuilles ministériels. Les 46 sénateurs du Conseil des Etats, la chambre haute du Parlement, élus au scrutin majoritaire, doivent également être renouvelés. Des seconds tours doivent avoir lieu ces prochaines semaines dans plusieurs cantons. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.