Retraits massifs d'argent en Grèce

Au lendemain de l'échec des négociations entre la Grèce et l'Eurogroupe, les Grecs se ruent vers les banques pour retirer leur argent. 

FRANCE 2

L'impasse des négociations de jeudi 18 juin entre le gouvernement grec et ses créanciers inquiète la population. Un milliard d'euros a été retiré des banques dans la journée de jeudi, indique le journaliste de France 2 sur place. Trois milliards, depuis le début de la semaine.  "C'est normal d'avoir peur", confie un passant au reporter. "On écoute les médias et il ne semble pas qu'il y ait un accord qui se dessine".

Liquidités d'urgence

La Banque centrale européenne (BCE) essaie de répondre à un possible manque de liquidités. Elle aurait débloqué dans l'urgence 3,3 milliards d'euros. Mais rien n'y fait, les Grecs s'inquiètent, note le journaliste de France 2. Il est même question de limiter les retraits en liquide. Une limitation des retraits par un contrôle des capitaux, cette décision serait politiquement sensible pour un gouvernement qui veut montrer qu'il ne capitule pas devant les créanciers, observe le journaliste de France 2.
Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, prend la parole au Parlement grec, le 5 juin 2015.
Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, prend la parole au Parlement grec, le 5 juin 2015. (ANGELOS TZORTZINIS / AFP)