Cet article date de plus d'un an.

République tchèque : cité dans les Pandora Papers, le Premier ministre perd les élections législatives

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
République tchèque : cité dans les Pandora Papers, le Premier ministre perd les élections législatives
Article rédigé par
J. Helion - franceinfo
France Télévisions

Andrej Babiš, Premier ministre tchèque sortant, a échoué lors des élections législatives, samedi 9 octobre. Le nom de ce dernier était cité dans les Pandora Papers.

Au pouvoir depuis quatre ans, le milliardaire Andrej Babiš s’est incliné face à une alliance de centre-droit lors des élections législatives en République tchèque, samedi 9 octobre. D’abord annoncé vainqueur de justesse, mais avec un score trop faible pour obtenir une majorité au Parlement, il a finalement été battu. Ce revirement pourrait s’expliquer par un décompte tardif dans les grandes villes, majoritairement hostiles au sortant, notamment à cause des scandales politico-financiers qui le visent.

La lutte contre la corruption comme promesse de campagne

En effet, son nom est cité dans les Pandora Papers. Il aurait utilisé l’argent de ses sociétés offshore pour financer des propriétés dans le sud de la France. Andrej Babiš est également soupçonné de fraudes aux subventions européennes. Des allégations que le milliardaire rejette. En 2017, il avait été élu sur la promesse de lutter contre la corruption dans le pays.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.