Qu'y a-t-il dans la lettre envoyée par Bruxelles ? Des députés réclament sa publication

On le sait, la Commission européenne a envoyé à la France, ainsi qu'à quatre autres pays, un courrier qui fait des remarques et pose des questions sur le budget 2015. Le Premier ministre italien l'a rendu public, François Hollande parle, lui, d'un courrier "très banal". Ce qui n'est pas l'avis de cinq députés PS...

(François Hollande, lors du Conseil européen, hier © REUTERS/Christian Hartmann)

 Qu'y a-t-il dans cette fameuse lettre ? Il a suffi que François Hollande parle d'un courrier "très banal ", qu'on pouvait "ne pas publier ", pour que tout le monde veuille savoir ce qui était écrit. Et ce, d'autant plus que l'Italie a, elle, publié cette lettre strictement confidentielle, en théorie.

Bruxelles a donc envoyé à la France, comme à l'Italie, l'Autriche, la Slovénie et Malte, un courrier qui fait des remarques et pose des questions sur son budget 2015. 

Et cinq députés PS, membres du collectif Cohérence Socialiste - dont la rapporteure générale du Budget, Valérie Rabault - ont formellement demandé à François Hollande que cette lettre soit "immédiatement publiée afin que les Français puissent connaître les points de discussion entre leur pays et la Commission européenne"

Le communiqué est très ferme : "le budget de la France relève de sa pleine souveraineté" , peut-on lire. "Aucune mesure visant à réduire notre déficit structurel ne peut nous être imposé."  Bref, "dans un contexte de crise politique, alors que nos concitoyens font preuve d'un euroscepticisme croissant et dénoncent l'obscurité des procédures européennes, cette publication serait un geste fort démontrant que la France entend jouer la carte de la transparence démocratique" .

Même son de cloche du côté du Front national, qui demande que cette lettre soit publiée "immédiatement" .