Pologne : le parti conservateur reste au pouvoir, mais perd le Sénat

Frédéric Zalewski, spécialiste de la Pologne, décrypte pour franceinfo lundi 14 octobre les résultats des élections législatives qui ont vu à nouveau la victoire des populistes.

FRANCEINFO

"C'était une victoire prévisible, mais le parti Droit et Justice a perdu le Sénat. Il ne pourra plus gouverner comme avant, c'est-à-dire avoir des lois votées en une seule nuit. Ça va compliquer le travail du gouvernement conservateur", assure lundi 14 octobre Frédéric Zalewski, spécialiste de la Pologne.

"La droite libérale ne s'est jamais remise du départ de Donald Tusk au Conseil européen. C'est aussi l'indigence de l'opposition qui explique la victoire des conservateurs. Mais si on ajoute les voix cumulées de la gauche et des libéraux, on arrive à un score pas si ridicule", explique ce maître de conférences en science politique à l'université Paris Ouest-Nanterre.

La Pologne, pays inégalitaire

Il note que "les promesses sociales du parti au pouvoir sont de vraies avancées dans un pays qui est devenu un des plus inégalitaires au sein de l'UE".

Et Frédéric Zalewski, de développer : "Il y a une partie des classes moyennes qui ne parvient à vraiment tirer tous les bénéfices de cette croissance de 4% et qui voient ces aspirations bloquées. C'est une des clefs d'explication du soutien populaire pour le parti Droit et Justice".

Le JT
Les autres sujets du JT
Frédéric Zalewski, spécialiste de la Pologne
Frédéric Zalewski, spécialiste de la Pologne (FRANCEINFO)