Qui sont les migrants qui arrivent par milliers sur les côtes italiennes ?

Des milliers de réfugiés nigérians, somaliens ou syriens fuient le chaos qui règne dans leur pays. Ils passent par la Libye, où la guerre civile fait rage et où les milices et les trafiquants prolifèrent.

MARTINE LAROCHE-JOUBERT, ARNAUD BOUJU / FRANCE 2

Ils seraient de 500 000 à un million à vouloir quitter la Libye pour rejoindre l'Europe. De très nombreux migrants sont arrivés sur les côtes siciliennes ces derniers jours, poussant le Premier ministre italien, Matteo Renzi, à demander l'aide du reste de l'Union européenne. Une traversée dangereuse : au moins 700 personnes auraient disparu dans un naufrage au large de l'Italie, dans la nuit du samedi 18 au dimanche 19 avril.

L'Europe bientôt débordée ?

Pour la plupart, ces migrants fuient des conflits dans leurs pays. Ils viennent du nord-est du Nigeria, où sévit le groupe islamiste Boko Haram, de la Somalie menacée par les jihadistes shebab, ou encore de Syrie ou d'Érythrée. Tous convergent vers la Libye, profitant du chaos qui règne dans le pays depuis la chute de Mouammar Kadhafi, en 2011. Les milices y font la loi et les passeurs s'enrichissent sur le dos des réfugiés.

Pour tenter d'endiguer ce flux migratoire, l'Union europénne a lancé l'opération Triton, axée sur la surveillance des frontières. Mais avec l'arrivée de l'été et l'amélioration des conditions climatiques, l'Europe risque d'être débordée.

Le JT
Les autres sujets du JT
A bateau transportant des migrants arrive dans le port de Messine (Italie), le 18 avril 2015.
A bateau transportant des migrants arrive dans le port de Messine (Italie), le 18 avril 2015. (GIOVANNI ISOLINO / AFP)