Cet article date de plus de six ans.

Vidéo En Sicile, des migrants racontent le calvaire de la traversée de la Méditerranée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Témoignages de migrants
FRANCE 2
Article rédigé par
naufr - franceinfo
France Télévisions

Venus du Nigeria, du Mali et de Guinée, trois hommes témoignent et racontent les drames qui parsèment leur voyage vers l'Europe.

Aboubaker Mavis et Youssouf N'Diaye sont sains et saufs dans un camp de Mineo, en Sicile. A l'issue d'un voyage de plusieurs mois, voire de plusieurs années, ils ont rejoint l'Europe, dans l'espoir d'y trouver une vie meilleure. France 2 a rencontré ces migrants rescapés d'un voyage au cours duquel beaucoup succombent.  

Aboubaker a fui la menace des terroristes islamistes de Boko Haram. Il a vendu sa ferme au Nigeria et a entamé un long voyage jusqu'à la Libye, où il a travaillé pendant un an et demi afin d'obtenir de quoi payer sa traversée. Il rassemble juste assez d'argent pour obtenir une place dans un bateau pneumatique, lancé sur la mer sans pilote ni moyen de s'orienter. Le naufrage est assuré. Ces conditions extrêmes, Youssouf les a connues, lui aussi : "J'ai failli mourir", explique-t-il aux journalistes de France 2, insistant sur la violence dont les migrants font l'objet, menacés voire battus par des passeurs sans scrupules. 

Enfin, Ibrahim raconte son parcours. Il a mis cinq ans pour rejoindre l'Italie depuis la Guinée. Lui aussi fait le récit d'un voyage marqué par les violences, le danger et le risque, permanent, de mourir noyé dans cette Méditerranée devenue un cimetière à ciel ouvert.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Naufrages en Méditerranée

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.