Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Migrants : la reine Rania de Jordanie visite un camp de réfugiés sur l'île de Lesbos

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Grèce : la reine Rania de Jordanie visite un camp de réfugiés sur l'île de Lesbos
REUTERS
Article rédigé par
France Télévisions

Le camp de Kara Tepe, à Lesbos, héberge 950 personnes, dont 600 arrivées après l'accord qui prévoit le renvoi en Turquie des nouveaux arrivants.

Très investie dans les causes de l'éducation, de la santé et des droits des femmes de son pays, la reine Rania de Jordanie a visité pendant une heure lundi 25 avril, le camp de réfugiés de Kara Tepe, sur l'île grecque de Lesbos.

"Chercher des routes plus sûres vers l'Europe"

"Je pense que la grave inquiétude est que beaucoup des réfugiés vont continuer, par désespoir, à rechercher la sécurité et la protection en cherchant de nouvelles routes encore plus dangereuses", a déclaré la reine de Jordanie, dont le pays accueille des centaines de milliers de réfugiés syriens. "Il est absolument crucial pour nous de chercher des alternatives légales, et des routes plus sûres (...) vers l'Europe et les zones de sécurité", a-t-elle ajouté.

Le camp ouvert de Kara Tepe héberge 950 migrants, dont 600 arrivés à partir du 20 mars, date d'entrée en vigueur de l'accord qui prévoit le renvoi général en Turquie des nouveaux arrivants. "En écoutant les histoires d'aujourd'hui et en rencontrant un grand nombre de réfugiés, je pense qu'il est impossible de vraiment comprendre l'ampleur de cette crise tant que vous n'y êtes pas confronté, face à face", a souligné la reine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.