VIDEO. Migrants : Hollande et Renzi jouent l'apaisement à Milan

La gestion des migrants à la frontière franco-italienne a tendu les relations entre les deux pays.

Le président français François Hollande et le chef du gouvernement italien Matteo Renzi se sont appliqués dimanche 21 juin, à Milan, à calmer les tensions entre leurs deux pays à propos de la situation des migrants dans la ville frontalière de Vintimille.

"C'est comme dans des fiançailles qui durent longtemps"

"Je ne pense pas qu'il y ait eu des tensions entre nous", même si "parfois quelques ministres peuvent se laisser aller à quelques déclarations, c'est comme dans des fiançailles qui durent longtemps", a souri Matteo Renzi lors d'une conférence de presse conjointe avec François Hollande.

A Vintimille, "nous avons voulu que les règles soient appliquées de part et d'autres (...) Il n'y a pas de fermeture des frontières, il y a des contrôles qui sont faits (...) les règles sont respectées, nous appliquons les règles", a pour sa part assuré François Hollande. L'Italie ne peut pas porter seule "le fardeau pour les autres", a-t-il aussi déclaré, indiquant que la France était disponible pour aider à l'enregistrement des migrants, dans le cadre d'une action européenne. "Il nous faut aider l'Italie pour nous aider nous-mêmes", a-t-il affirmé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président François Hollande et le chef du gouvernement italien Matteo Renzi, à Milan, le 21 juin 2015.
Le président François Hollande et le chef du gouvernement italien Matteo Renzi, à Milan, le 21 juin 2015. (OLIVIER MORIN / AFP)