Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo "Envoyé spécial" a suivi les sauveteurs de migrants en Méditerranée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
"Envoyé spécial" a suivi les sauveteurs de migrants en Méditerranée
ENVOYE SPECIAL / FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis janvier 2017, plus de 2 600 migrants sont morts en Méditerranée. Mais ce n'est pas à des chiffres que vont avoir affaire Ludovic, Jean, Juliette et Elisabeth. Tous quatre sont volontaires à bord de "L'Aquarius", un bateau de sauvetage affrété par une ONG. "Envoyé spécial" a embarqué avec eux en mission. Extrait.

Depuis janvier 2017, plus de 2 600 personnes sont mortes en Méditerranée. Mais ce n'est pas à des chiffres que vont avoir affaire Ludovic, Jean, Juliette et Elisabeth. Deux jeunes officiers de marine, une sage-femme de 30 ans et une infirmière quinquagénaire qui se sont portés volontaires à bord de L'Aquarius, un bateau affrété par l’ONG SOS Méditerranée. Une équipe du magazine "Envoyé spécial" a embarqué avec eux. Extrait.

Une aventure humaine éprouvante

Ils vont passer six semaines au large des côtes libyennes, là où dérivent les embarcations de migrants avant de faire parfois naufrage. Leur mission : tenter de sauver ceux, hommes, femmes, enfants, qui risquent leur vie pour rejoindre l'Europe. Une aventure humanitaire éprouvante pour ces citoyens ordinaires.

"Le voir en vrai... ça donne des frissons"

Ludovic est un ancien infirmier, désormais familier de la Méditerranée. Mais apercevoir "en vrai" à l'horizon une coquille de noix qui croule sous le poids de ses passagers, "putain, ça donne des frissons". Jean n'en est pas à sa première mission humanitaire. Après une expérience de deux mois et demi en mer l'an dernier, il est plus déterminé que jamais à secourir les naufragés : "On tient des vies entre nos mains. On regarde la mort dans les yeux et on lui dit : 'Celui-là, tu l'auras pas'."

"On a envie de pleurer avec elles, parfois"

Pour tout l'équipage, "c'est beaucoup d'émotion"... "On a envie de pleurer avec ces femmes, parfois", dira Juliette en riant à travers ses larmes. Les quatre volontaires vont vivre la tension des sauvetages, les témoignages bouleversants des migrants, la joie des rescapés... .

Extrait du magazine "Envoyé spécial" du 21 décembre 2017.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.