Réfugiés : les chefs d'État européens se réunissent à Bruxelles

Ce mercredi 23 septembre, ils doivent entériner l'accord sur la répartition de 120 000 réfugiés à travers l'Europe.

FRANCE 2

Un sommet décisif doit se dérouler ce 23 septembre après-midi à Bruxelles. Les chefs d'État européens doivent entériner l'accord sur la répartition de 120 000 réfugiés. Le journaliste Valéry Lerouge fait le point sur place. "Si on voit le verre à moitié plein, il y a eu un accord rapide. Les ministres ont voté sans attendre de consensus, quitte à braquer les quatre pays de l'Est opposés à la répartition des migrants", commente le journaliste.

Tensions et batailles juridiques en perspective

Cet accord est-il efficace ? "Si l'on voit le verre à moitié vide, c'est un accord qui ne permet pas de faire face à la réalité. Il propose de prendre en charge 120 000 réfugiés sur deux ans, dont seulement la moitié dans un premier temps, ceux qui débarquent aujourd'hui en Grèce et en Italie. Pas un mot sur les 54 000 qui sont déjà aux frontières hongroises. Leur sort sera décidé plus tard. Enfin, l'accord s'impose à tous, mais le Premier ministre slovaque a déjà dit qu'il ne l'appliquerait pas. Cela promet quelques tensions et de longues batailles juridiques", souligne aussi le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT