Cet article date de plus de trois ans.

Paris : nouvelle évacuation du camp de migrants de la porte de la Chapelle

2 459 migrants qui s'étaient réinstallés porte de la Chapelle au nord de Paris ont été évacuées vendredi matin par les forces de l'ordre.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un campement de migrants à la porte de La Chapelle, à Paris, évacué en juillet 2017 (ARNAUD DUMONTIER / MAXPPP)

La préfecture de police de Paris a annoncé dans un communiqué avoir lancé vendredi 18 août une nouvelle opération de "mise à l'abri" des migrants qui se sont réinstallés porte de la Chapelle, à Paris. 2 459 personnes ont été évacuées, a indiqué Didier Leschi, directeur général de l'Office français de l'Immigration et de l'Intégration.

L'arrêté prévoyait l'évacuation de ces campements sauvages pour "garantir la sécurité"des "occupants comme des riverains". Un "examen complet et approfondi" de la situation administrative des personnes "mises à l'abri" sera effectué par les services de l’Etat. Les primo-demandeurs d’asile seront orientés dans le dispositif national afin de poursuivre leurs démarches en France.

Les personnes connues dans un autre Etat membre seront prises en charge temporairement le temps que soit organisé leur retour vers cet Etat membre. Les personnes déboutées du droit d’asile ou en situation irrégulière seront reconduites à la frontière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.