Migrants : "Notre politique nous rend complices du business des passeurs"

Enseignant à Paris et en Belgique, François Gemenne est invité dans le 23h de franceinfo lundi 12 octobre pour parler de son livre "On a tous un ami noir".

FRANCEINFO

Les migrants sont une industrie florissante pour les passeurs. "C’est le troisième trafic illégal le plus rentable au monde derrière la drogue et les armes. Il génère environ 35 milliards de dollars par an", indique François Gemenne sur franceinfo lundi 12 octobre.

"Notre politique de fermeture des frontières et le plus formidable adjuvant à ce business des passeurs. Passer de la Turquie à l’Allemagne, ça coûte environ 12 000 euros. Nous sommes complices de ce business des passeurs", ajoute le chercheur à l'université de Liège (Belgique).

"Il faut organiser les migrations"

"Le discours des chercheurs est inaudible sur ce sujet. On est gouverné uniquement sur des motifs idéologiques. Il va s’agir d’être pour ou contre les migrants, de savoir si c'est une chance ou un fardeau. On continue à considérer l'immigration comme une anomalie, quelque chose qui ne devrait pas arriver dans un monde idéal", dénonce l'enseignant à Sciences Po Paris.

"On veut absolument résister aux migrations plutôt que les accepter comme une transformation structurelle et les organiser", conclut François Gemenne, auteur du livre On a tous un ami noir.




Le JT
Les autres sujets du JT
François Gemenne
François Gemenne (FRANCEINFO)