Migrants : les nouveaux gardes-frontières de l'UE déployés

Un an après l'afflux massif de demandeurs d'asile en Europe, un nouveau corps européen de garde-frontières entre en service ce jeudi 6 octobre. Missions : mieux protéger les frontières de l'UE et offrir une image d'unité sur la question migratoire.

France 2

L'agence européenne des gardes-frontières et des garde-côtes aura les mêmes missions que Frontex : patrouiller dans le ciel de la méditerranée, venir au secours des migrants ou encore gérer les centres de rétentions aux frontières de l'UE. Mais la nouvelle police des frontières européennes se veut plus ambitieuse. De 400 agents, ses effectifs devraient passer à 2 500. Le budget est aussi en hausse : 250 millions d'euros, près du double de celui d'aujourd'hui.

Une entité indépendante des États membres

Mais surtout, cette agence de garde-frontières et de garde-côtes sera directement sous commandement européen, là où Frontex se contentait de coordonner l'action des différentes polices aux frontières de chaque pays. La nouvelle entité sera indépendante des États. Tous les membres de l'Union devront fournir des détachements. L'un des objectifs prioritaires sera de prêter main-forte à la police grecque pour éviter qu'elle soit à nouveau débordée par l'afflux de réfugiés.

Le JT
Les autres sujets du JT