Cet article date de plus de cinq ans.

Migrants : les enfants souffrent à la frontière entre la Grèce et la Macédoine

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Migrants : les enfants souffrent à la frontière entre la Grèce et la Macédoine
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les conditions de vie et d'hygiène déplorables nuisent grandement aux nombreux enfants qui comptent parmi les réfugiés bloqués en Grèce.

Une crise humanitaire s'installe en Grèce. Ce 5 mars, on compte quelque 13 000 réfugiés bloqués rien qu'à la frontière entre la Grèce et la Macédoine, fermée depuis plusieurs jours. Dans la ville grecque frontalière d'Idomeni, les migrants affluent et se retrouvent dans la boue, le froid et des tentes sommaires. La santé des réfugiés se dégrade. Parmi eux, on compte 34% d'enfants. Toux, diarrhées, vomissements... Les conditions d'hygiène sont déplorables et la santé des plus jeunes se dégrade. "On voit très clairement que les enfants sont les premières victimes de cet environnement très difficile. Quand il pleut, ils n'ont rien pour se protéger. Il fait froid et humide et ils attrapent des maladies respiratoires", explique à France 3 Cécile van de Kontinenburg, de Médecins sans frontières.

Réunion à Bruxelles lundi

"La situation est désespérée. Les conditions de vie sont terribles. Il faut absolument faire quelque chose", poursuit Babar Baloch, porte-parole du Haut-Commissariat pour les réfugiés. Leur sort est suspendu aux décisions du prochain sommet européen entre la Turquie et l'UE. Il aura lieu lundi à Bruxelles.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.