Migrants : l'ONG SOS Méditerranée a secouru 228 personnes en moins de 24 heures

Selon l'Organisation internationale pour les migrations, plus de 17 000 personnes sont mortes ou ont disparu en Méditerranée depuis 2014, dont 2 047 l'an dernier.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des migrants secourus en mer par SOS Méditerranée, le 20 mars 2021. (JEREMIE LUSSEAU / HANS LUCAS / AFP)

L'Ocean Viking, le navire de secours en mer de SOS Méditerranée, a recueilli 228 personnes, dont 51 mineurs, qui tentaient de rejoindre l'Europe dans de petites embarcations, lors de quatre opérations de sauvetage en moins de 24 heures, a annoncé l'ONG dimanche 13 février. Parmi les 51 mineurs secourus, 49 étaient non accompagnés, a précisé l'ONG dans son communiqué.

Depuis sa création en 2015, SOS Méditerranée, association civile et européenne de recherche et de sauvetage en haute mer, a secouru 34 858 personnes avec ses navires, l'Aquarius d'abord, jusqu'à la fin 2018, puis l'Ocean Viking, à partir de 2019.

La Méditerranée centrale est la route migratoire la plus dangereuse du monde, selon l'Organisation internationale pour les migrations. L'agence onusienne y estime à plus de 17 000 le nombre de morts et disparus depuis 2014, dont 2 047 l'an dernier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.