Cet article date de plus de cinq ans.

Migrants : entrée en vigueur de l'accord entre l'Europe et la Turquie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Migrants : entrée en vigueur de l'accord entre l'Europe et la Turquie
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Des centaines d'hommes et de femmes continuent d'arriver en Grèce, malgré l'accord conclu entre la Turquie et l'Europe.

Ce dimanche l'accord sur les migrants conclu entre l'Union européenne et la Turquie est entré en vigueur. À Lesbos (Grèce), plus de 800 migrants ont été recensés par les autorités grecques. "La mise en application de l'accord prendra du temps", estime Lilya Melkonian, envoyée spéciale en Grèce. "Les renforts logistiques étrangers ne sont pas encore arrivés". 600 policiers et experts d'asile Français et Allemands sont attendus dans les prochains jours. Les retours en Turquie ne devraient pas démarrer avant le 4 avril. En attendant, les migrants continuent de tenter leur chance.

20 mars : les migrants sont officiellement expulsables

À l'arrivée de leur embarcation de fortune sur les terres grecques, des cris de joie sont entendus à bord, mais aussi des larmes de soulagement. Ils ont enfin atteint l'Europe. Cependant, depuis ce dimanche, ces migrants sont officiellement expulsables. À peine arrivés, ils sont transportés en cars dans un centre d'enregistrement. L'accord prévoit des retours en Turquie à partir du 4 avril, sur la base du volontariat, après étude individuelle de chaque dossier. Ceux qui accepteront de repartir seront relocalisés en Europe depuis la Turquie. Les migrants économiques, eux, sont expulsables à tout moment.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.