Migrants : des habitants de l'Essonne contre leur venue

A Forges-les-Bains, dans l'Essonne, la plupart des habitants ne veulent pas de réfugiés chez eux, et ils le font clairement savoir. Une centaine de migrants doit être installée dans un centre d'accueil de la ville.

France 3

L'établissement au coeur de la polémique ressemble à une bâtisse à l'abandon, à Forges-les-Bains, dans l'Essonne. Il doit accueillir 91 migrants, tous des hommes, d'ici quelques semaines. Mais dans cette commune d'à peine 4 000 habitants, le projet est loin de faire l'unanimité. Hier soir, 7 septembre, 500 personnes se sont retrouvées à la salle communale pour en parler. Tout le monde n'a pas pu entrer et nous n'avons pas pu filmer à l'intérieur.

Les habitants veulent un référendum

L'ambiance semble houleuse et la préfète n'arrive pas à rassurer les habitants. "Pourquoi des hommes seuls ? Ils ne sont pas accompagnés par leurs familles, c'est inquiétant", estime un habitant. Pendant plus de deux heures, la préfète a détaillé le fonctionnement du centre. 20 salariés de l'association Emmaüs encadreront les migrants, et un couvre-feu sera instauré à 23 heures."On fera tout pour éviter que ça se passe mal", explique Josiane Chevalier, préfète de l'Essonne. Aujourd'hui, des habitants réclament un référendum.

Le JT
Les autres sujets du JT
A l\'extérieur du centre socioculturel de Forges-les-Bains (Essonne) lors d\'une réunion d\'informations sur le futur centre d\'accueil de migrants, le 7 septembre 2016.
A l'extérieur du centre socioculturel de Forges-les-Bains (Essonne) lors d'une réunion d'informations sur le futur centre d'accueil de migrants, le 7 septembre 2016. (MAXPPP)