Méditerranée : les 234 migrants du "Lifeline" bloqués en mer

Le "Lifeline" est un navire qui secoure les migrants en Méditerranée. À son bord, on compte 234 personnes, bloquées depuis plusieurs jours. Une solution européenne aurait été trouvée.

France 3

Le cargo danois "Alexander Maersk" a été autorisé à accoster en Sicile lundi 25 juin au soir. Mais le "Lifeline" n'a lui pas eu le feu vert des autorités italiennes et attend des instructions au large de Malte. À son bord se trouvent 234 migrants, alors que la météo est de plus en plus menaçante. La France estime que c'est à l'Italie d'accueillir ces migrants, mais le gouvernement italien refuse.

Une question qui divise l'Europe

Pour sortir de cette nouvelle crise, Emmanuel Macron s'est entretenu hier avec le Premier ministre maltais. "La solution européenne serait un débarquement à Malte. La France sera prête, comme elle l'a dit et comme elle l'a fait avec l'Espagne il y a une dizaine de jours, à envoyer une équipe sur place pour traiter les demandes de manière individuelle", a déclaré Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement. Le prochain Conseil européen, prévu en fin de semaine, abordera cette question délicate des migrants qui divise l'Europe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants secourus en mer par l\'ONG allemande Lifeline, attendant à bord du bateau éponyme, au large de Malte, le 25 juin 2018. 
Des migrants secourus en mer par l'ONG allemande Lifeline, attendant à bord du bateau éponyme, au large de Malte, le 25 juin 2018.  (FELIX WEISS / MISSION LIFELINE E. V. / AFP)