Les 4 Vérités : Marine Le Pen ne veut pas des "statistiques ethniques"

Lundi 21 septembre, la présidente du Front national était l'invitée de Roland Sicard dans les 4 Vérités. Elle est revenue sur les "statistiques ethniques" demandées par François Fillon et sur la victoire électorale du Premier ministre grec Alexis Tsipras.

France 2

"Alexis Tsipras a trahi le peuple grec", estime Marine Le Pen. Pour la présidente du Front national, "on ne peut pas dire que l'on va lutter contre l'austérité et rester dans l'euro. C'est ce que j'appelle ‘l'eurostérité’ !"

Sur la question des réfugiés, Marine Le Pen se dit "radicalement contre l'accueil des migrants". Elle dénonce le "cynisme" des Républicains qui ont voté les quotas. "Ils tiennent un double langage, c'est inadmissible", déclare la présidente du Front national.

Elle ne veut pas des "statistiques ethniques" réclamées par François Fillon. Elle dénonce un "débat lancé pour préparer le terrain à la discrimination positive", et elle préfère avoir les "vrais chiffres de l'immigration".

Régionales : "Nous pouvons gagner en Nord-Picardie"

Forte d'un sondage publié hier qui la donne en tête au premier tour aux régionales dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Marine Le Pen déclare : "Nous pouvons gagner." La présidente du FN confirme également que son père Jean-Marie ne sera pas candidat en PACA. C'est bien Marion Maréchal Le Pen qui portera les couleurs du Front national aux régionales. Pour Marine Le Pen, "c'est une jeune femme courageuse, elle fait une très bonne campagne et peut créer la surprise".