Le Vatican accueille une famille de réfugiés chrétiens de Damas

Début septembre, le pape avait appelé chaque paroisse catholique d'Europe à accueillir une famille de réfugiés.

Le pape François lors d\'un discours place Saint-Pierre, au Vatican, le 6 septembre 2015.
Le pape François lors d'un discours place Saint-Pierre, au Vatican, le 6 septembre 2015. (FILIPPO MONTEFORTE / AFP)

Après avoir exhorté les catholiques à participer à l'accueil des réfugiés, le pape François montre l'exemple. Le Vatican a annoncé, vendredi 18 septembre, qu'une famille de Syriens, des chrétiens de Damas, s'était installée dans le petit Etat. A terme, le Vatican doit accueillir une seconde famille.

Une critique voilée adressée à la Hongrie

Ce père, cette mère et ces deux enfants sont membres de l'Eglise grecque-catholique melkite. Ils occupent désormais un appartement non loin de la fameuse basilique Saint-Pierre. La famille était arrivée en Italie le 6 septembre, le jour même où le pape avait prononcé un discours sur les réfugiés devant les fidèles place Saint-Pierre.

Le souverain pontife avait exprimé le souhait que, dans "un geste concret", en préparation du jubilé de la miséricorde, qui débute en décembre, "chaque paroisse, chaque communauté religieuse, chaque monastère, chaque sanctuaire d'Europe accueille une famille""Le couple fermé, la famille fermée, le groupe fermé, la paroisse fermée, la patrie fermée, cela vient de nous, cela n'a rien à voir avec Dieu", avait-il insisté. Il s'était alors engagé à ce que le Vatican accueille deux familles.

Dans un message vidéo adressé à de jeunes religieux de Hongrie, vendredi, le pape a critiqué, entre les lignes, la politique de leur pays, en appelant à s'inspirer de la générosité de la figure biblique du "bon samaritain".