Cet article date de plus de cinq ans.

Bardella : le Rassemblement national peut "absorber une partie de l'électorat des Républicains"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 6 min
bardella
bardella bardella (France 3)
Article rédigé par France 3
France Télévisions
France 3

Jordan Bardella, porte-parole du Rassemblement national, est l'invité politique du "Soir 3" dimanche 10 juin.

Le rassemblement des droites pour les élections européennes voulu par le Rassemblement national est un échec pour le moment après les refus de Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) et Laurent Wauquiez (les Républicains). Jordan Bardella ne perd pas espoir. "Il y a un certain nombre de discussions à un an des élections. Le courant d'idées que nous incarnons en France devient de plus en plus majoritaire au sein de l'UE et nous avons proposé à Nicolas Dupont-Aignan une alliance", affirme le porte-parole du Rassemblement national.

La jeunesse, "fer de lance" de l'union des droites

Cette volonté de s'allier avec la droite ne résonne pas au sein de LR à l'exception de sa jeunesse. Entre les jeunes des deux partis, il y a des débats, des soirées qui s'organisent. "La jeunesse peut être le fer de lance de cette dynamique de rassemblement. Je revendique le droit de pouvoir parler avec tout le monde, avec de potentiels alliés", explique le directeur national du Front national de la jeunesse.

"Je crois dans notre capacité d'absorber une partie de l'électorat des Républicains qui a été totalement orphelins ces dernières années", ajoute-t-il.

L'Italie a fermé ses ports à une ONG qui a secouru plus de 20 000 migrants. "Matteo Salvini applique le programme pour lequel il a été élu", se félicite Jordan Bardella.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.