La police italienne disperse les migrants qui veulent entrer en France

Ce 13 juin, les forces de l'ordre ont empêché près de 200 migrants de franchir la frontière franco-italienne, la plupart d'entre-eux ont été conduits vers des centres d'hébergement.

FRANCE 3

Des dizaines de migrants, majoritairement venus d'Afrique, tentent depuis vendredi 12 juin d'entrer clandestinement en France depuis Vintimille en Italie. Après une longue négociation, les forces de l'ordre ont fini par disperser la majorité d'entre-eux, dans une ambiance électrique.

La Croix Rouge a dû intervenir

Ces migrants ont pour objectif de rejoindre la France, la Grande-Bretagne voire les pays nordiques, et sont prêts à tout pour y arriver.
Samedi en début de journée, plusieurs personnes ont entamé une grève de la faim, à quelques kilomètres seulement de la frontière française. Pour montrer leur désarroi, plusieurs migrants ont même menacé de se jeter à la mer si les autorités ne leurs venaient pas en aide. La Croix Rouge italienne a dû intervenir pour soigner les cas les plus sensibles et nourrir les femmes et enfants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants patientent à Vintimille (Italie), à quelques kilomètres de la frontière française, samedi 13 juin 2015.
Des migrants patientent à Vintimille (Italie), à quelques kilomètres de la frontière française, samedi 13 juin 2015. (JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP)