Invité du Soir 3 : le philosophe rappeur qui vient en aide aux migrants

Le philosophe et essayiste Vincent Cespedes était l'invité du Soir 3 vendredi 17 août. Grand amateur de rap, il vient de sortir un single "Bouger vers la zic", qui interpelle le grand public ainsi que les élus sur la question migratoire.

Voir la vidéo
France 3

Pour susciter la réflexion autour des migrants, Vincent Cespedes pense qu'un rap peut-être plus efficace qu'un débat philosophique. "Je me suis dit qu'il fallait réveiller les consciences, faire changer les mentalités et je ne suis pas sure que les livres de philosophie permettent ça. Le rap, en revanche, dans ses origines, a cette destination de faire bouger les consciences et peut être plus efficace parce que l'émotion est bien présente", témoigne le philosophe rappeur.

"Les migrants peuvent apporter à la France"

Dans sa dernière chanson, le rappeur se met dans la peau d'un migrant. Il veut changer d'angle. "C'est le but de la philosophie de changer de peau. Il faut essayer de sortir des frontières mentales, des ghettos mentaux et décloisonner notre compassion. Ce que je déplore profondément c'est qu'on a hystérisé le débat sur les migrants, on en a fait quelque chose d'idéologique avec la peur d'un tsunami migratoire alors que quand on regarde les chiffres, c'est totalement faux. La France est en dessous de sa mission historique. C'est pour ça qu'il y a cette interpellation un peu vive", poursuit Vincent Cespedes. Pour lui la question migratoire n'est pas un problème politique, mais un problème humanitaire. Il estime que les migrants peuvent apporter beaucoup en partageant leur histoire, leur vécu. Ils ont une mentalité différente qui peut faire du bien aux Français.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le navire \"Aquarius\" accoste dans le port de Malte, le 15 août 2018, avec 141 demandeurs d\'asile à bord.
Le navire "Aquarius" accoste dans le port de Malte, le 15 août 2018, avec 141 demandeurs d'asile à bord. (MATTHEW MIRABELLI / AFP)