Frontière serbo-hongroise : des migrants essayent de passer en force

Des incidents ont éclaté, ce mercredi 16 septembre, à la frontière désormais fermée entre la Serbie et la Hongrie. Une équipe de France 2 revient sur les faits.

À grands coups de pied, des migrants ont cassé une grille frontalière entre la Serbie et la Hongrie ce mercredi 16 septembre. Ils sont bloqués ici depuis deux jours maintenant, et les plus jeunes d'entre eux ont décidé de passer en force. La police hongroise réplique à coups de gaz lacrymogène. Les jets de pierre se font réguliers. Les forces antiémeute chargent. Une bousculade s'ensuit. Les violents incidents vont durer plus d'une heure.

Des renforts policiers et militaires

Au cours des affrontements, des migrants ont été blessés, ainsi qu'une vingtaine de policiers hongrois. Profitant de la panique, quelques personnes ont réussi à passer la frontière. Les autres y ont été reconduites. En fin de journée, des renforts policiers et militaires sont arrivés sur place côté hongrois. Ce soir, la tension est toujours aussi vive. Quelques incidents ponctuels continuent à éclater.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un policier hongrois garde la frontière entre la Hongrie et la Serbie le 15 septembre 2015 à Röszke (Hongrie).
Un policier hongrois garde la frontière entre la Hongrie et la Serbie le 15 septembre 2015 à Röszke (Hongrie). (ATTILA KISBENEDEK / AFP)