Eurozapping : des pierres pour stocker l'énergie éolienne ; l'Italie stoppe un bateau de migrants

Petite sélection de l'actualité diffusée par les chaînes européennes de télévision mardi 19 mars.

France 3

Un bateau humanitaire placé sous séquestre en Italie. Il est escorté par les garde-côtes alors qu'il a secouru 48 migrants au large des côtes de Libye. L'Italie ne veut plus accueillir de réfugiés et a décidé de saisir le bateau. Matteo Salvini dénonce un trafic d'êtres humains et annonce que les associations à bord seront poursuivies.

C'est parti pour la 5G en Allemagne

Les chantiers de la 5G aux enchères en Allemagne. Depuis mardi 19 mars, les autres opérateurs téléphoniques allemands peuvent acquérir les fréquences de la 5G. Le Chinois Huawei est candidat comme équipementier malgré les menaces des États-Unis. Pour éviter les risques d'espionnage, le gouvernement allemand prévoit un arsenal de mesures qu'il est prêt à discuter avec ses alliés.

Une batterie écologique au Danemark. Pour stocker l'énergie éolienne, une usine a peut-être la solution. La batterie prend la forme de pierres chauffées à 600°C qui, quand le vent est tombé, restituent leur chaleur pour faire à nouveau tourner des turbines qui produisent du courant. C'est une piste supplémentaire pour s'affranchir des sources d'énergie polluantes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une éolienne offshore, construite par Alstom, à Frossay, près de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 19 mars 2012.
Une éolienne offshore, construite par Alstom, à Frossay, près de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 19 mars 2012. (MAXIME FERREBOEUF / AFP)