Espagne : la nouvelle route des migrants

À Gibraltar ou à Ceuta, de nombreux migrants sont parvenus à entrer sur le territoire espagnol au cours de ces derniers mois.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Le canot pneumatique arrive à peine sur la plage et déjà ils se mettent à courir le plus vite possible. Le tout au milieu des serviettes et des parasols des touristes. Ces dizaines de migrants ont réussi a échapper à la police espagnole. Les 14 kilomètres qui séparent le Maroc et l'Espagne sont le nouveau couloir d'entrée en Europe. Les migrants venus d'Afrique noire embarquent au Maroc, espérant atteindre les côtes espagnoles.

L'Espagne fait appel à l'Europe

Depuis le début de l'année, 21 000 migrants sont arrivés dans le pays. Outre Gibraltar, Ceuta est un autre point d'entrée : le 26 juillet dernier, 600 migrants ont réussi à franchir les grilles de cette enclave espagnole au Maroc. L'Espagne est désormais en première ligne et fait appel à l'Union européenne. L'accueil s'organise tant bien que mal. Depuis le début de l'année 304, migrants ont trouvé la mort lors de la traversée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une embarcation de migrants est secourue en mer Méditerranée, le 11 septembre 2016.
Une embarcation de migrants est secourue en mer Méditerranée, le 11 septembre 2016. (MARCO PANZETTI / NURPHOTO / AFP)