VIDEO. Eric Cantona se dit, "bien sûr", prêt à accueillir des réfugiés chez lui

L'ancien footballeur a dénoncé, mercredi, dans un entretien au "Parisien", la politique internationale et migratoire française de ces dernières années en Afrique du Nord.

L\'ancien footballeur Eric Cantona pose à Paris, le 12 novembre 2014.
L'ancien footballeur Eric Cantona pose à Paris, le 12 novembre 2014. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Le "King" va-t-il ouvrir ses portes ? L'ancien footballeur Eric Cantona s'est dit, "bien sûr", prêt à accueillir des réfugiés chez lui, mercredi 9 septembre, dans un entretien publié sur le site du Parisien. "C'est évident, et ce serait bien qu'on soit tous prêts, les 65 millions de Français, poursuit-il. Bon, cela ferait beaucoup de migrants, et j'espère que l'on n'arrivera pas à 65 millions de migrants."

Interrogé par des lecteurs du quotidien, l'acteur dénonce la politique internationale et migratoire française de ces dernières années en Afrique du Nord. "On reçoit Kadhafi, alors que tout le monde sait que c'est un dictateur, et, deux ans après, on va l'attaquer parce que c'est un dictateur, dénonce-t-il. Et dix jours après sa mort, le Premier ministre s'en va là-bas avec les dix plus grands chefs d'entreprise français, pour prendre le marché en Libye. Et aujourd'hui, il y a les Libyens et les migrants, et on ferme les frontières."

"Indigne d'une politique de gauche"

Après avoir voté pour François Hollande lors de la présidentielle de 2012, Eric Cantona annonce qu'il votera "blanc" en 2017. "Ce qui se passe en ce moment, c'est indigne d'une politique de gauche", affirme-t-il, au sujet notamment de la fiscalité et de l'accueil des migrants.