Des migrants occupent une caserne de pompiers désaffectée

Une centaine de migrants et des militants d’extrême gauche ont investi ce bâtiment, ce jeudi 11 juin.

Voir la vidéo
France 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le face à face entre les migrants de la porte de la Chapelle et la police a pris fin, ce soir. Dans l'après-midi de ce jeudi 11 juin, les demandeurs d'asile avaient investi une caserne de pompiers désaffectée, près de la gare du Nord, dans le 10e arrondissement de Paris. Le climat était alors très tendu entre les militants qui les soutiennent et les forces de l'ordre. Plusieurs échauffourées ont même eu lieu.

Une solution demandée au gouvernement

Plusieurs personnalités politiques de gauche étaient également présentes dans la caserne. Ils ont, une fois encore, demandé au gouvernement de trouver une solution pour ces migrants : "Ce n'est pas possible que la France ne soit pas capable d'accueillir quelques milliers de migrants", estime Éric Coquerel, conseiller régional du Parti de gauche d'Île-de-France, interrogé par France 3. Et de rappeler "On est la deuxième puissance économique d'Europe, une des villes les plus riches du monde".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des centaines de migrants campent autour de la gare de Rome-Tiburtina (Italie), le 11 juin 
Des centaines de migrants campent autour de la gare de Rome-Tiburtina (Italie), le 11 juin  (ALBERTO PIZZOLI / AFP)