Coronavirus : à Mayotte, les arrivées de migrants fragilisent la situation sanitaire

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : les migrants fragilisent Mayotte
FRANCEINFO
Article rédigé par
B. Mousset, M. Marini - franceinfo
France Télévisions

Les cas de coronavirus ont augmenté à Mayotte, confinée au moins trois semaines, surtout chez les jeunes patients. C’est peut-être l’effet des variants britannique et sud-africain. La tension sociale monte également.

Un reconfinement d’au moins trois semaines pour freiner l’épidémie de Covid-19 a été décidé pour Mayotte. Les cas sont en forte augmentation. Pour les autorités locales, les responsables sont les migrants arrivés récemment par la mer. Arrêtés et détenus dans des centres pénitentiaires, beaucoup d’entre eux auraient contracté le virus.

Mayotte, porte d’entrée vers l’Europe

Sur le rivage, la police aux frontières traque les arrivées clandestines. Depuis le début 2021, des dizaines de bateaux de fortune comoriens s’échouent sur les côtes de Mayotte. “Ils arrivent à se faufiler entre les pêcheurs, entre les plaisanciers, ce qui rend leur détection compliquée”, explique Laurent Montigaud, chef de section de la brigade nautique. L’île attire de plus en plus de migrants du continent africain. Le 101e département français, situé en plein océan Indien, est une porte d’entrée vers l’UE. En 2020, 20% des arrivées clandestines auraient réussi. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.