Cet article date de plus de trois ans.

Accostage de l'"Aquarius" en France : que dit le gouvernement ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Accostage de l'"Aquarius" en France : que dit le gouvernement ?
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Alors que l'"Aquarius" demande à accoster à Marseille (Bouches-du-Rhône), la France n'a pour l'instant pas accepté.

Tout laisse à penser que la France va à nouveau refuser de laisser l'Aquarius débarquer à Marseille (Bouches-du-Rhône). "Matignon rappelle que c'est le principe du port le plus sûr et le plus proche qui s'applique. Autrement dit, c'est à l'Italie et à Malte d'accueillir le navire même si à ce stade les deux pays ont opposé une fin de non-recevoir", explique Valérie Astruc en direct de Matignon à Paris.

Matignon prône une solution européenne

Rien ne change donc depuis la dernière crise du mois d'août, même si cette fois-ci SOS Méditerranée a demandé une exception puisque le navire n'a plus de pavillon et que son port d'attache est Marseille. "Matignon estime que le gouvernement n'a pas à répondre à l'association et prône une solution européenne. Bref l'exécutif campe sur ses positions et n'entend pas céder aux pressions des humanitaires", conclut la journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.