2015, une année de rupture pour les frontières

France 2 décrypte la manière dont le monde est devenu global mais aussi comment il s'est refermé.

FRANCE 2

2015, une année tournant. Montée des populismes, crise des migrants et séries d'attentats, l'Europe a connu une année où son modèle politique vacille, notamment en termes de frontières. Le journaliste François Lenglet fait le point. "Cela fait 30 ans que le monde entier s'attelait justement à faire disparaître les frontières. Tout commence en 1989 avec la chute du mur de Berlin et des régimes communistes. C'est le point de départ de la mondialisation moderne parce qu'elle va ouvrir un champ considérable à l'économie de marché. C'est à partir de ce moment-là que les multinationales se projettent dans le monde entier", explique le journaliste.  

1993, une date clé

En 1993, marque la constitution du grand marché unique européen qui supprime les frontières nationales "justement pour permettre la libre circulation des personnes, des biens et des capitaux", souligne François Lenglet. Autre temps fort, Yahoo en 1994 et les débuts de l'essor du web. "Internet va contribuer à rétrécir la planète grâce aux échanges instantanés qu'il permet", commente aussi le journaliste. En 2001, la Chine arrive dans l'économie mondiale et intègre l'OMC, l'Organisation mondiale du commerce. "C'est à ce moment-là que les délocalisations s'accélèrent", précise aussi le journaliste. 2008 marque la chute de la banque Lehman Brothers et le déclenchement d'une crise économique très profonde. "C'est à ce moment là que le monde commence à se refermer", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Migrants bloqués devant la clôture de la frontière gréco-macédonienne près du village grec d\'Idomeni, le 1er décembre 2015.
Migrants bloqués devant la clôture de la frontière gréco-macédonienne près du village grec d'Idomeni, le 1er décembre 2015. (GIANNIS PAPANIKOS / AP / SIPA)