Liège : le profil de l'assaillant en question

Mardi 29 mai, un homme a abattu deux policiers et une passante dans la ville belge avant d'être neutralisé. Au lendemain de l'attaque, les enquêteurs s'intéressent au parcours du tireur.

France 2

"L'enquête s'attelle maintenant à déterminer les contacts et les réseaux de Benjamin Herman, savoir ce qui a pu l'influencer pour passer à l'acte hier", explique Valéry Lerouge, notre correspondant à Bruxelles, au lendemain de l'attaque meurtrière qui a eu lieu à Liège. Ce Belge de 36 ans avait été condamné à plusieurs reprises pour vol, coups et blessures et trafic de stupéfiants.

En contact avec des détenus radicalisés en prison

Il s'avère qu'il a été, en prison, en contact avec certains détenus radicalisés, ce qui lui a valu d'être mentionné dans trois dossiers concernant des cas de radicalisation. Avant son attaque, il a bénéficié de 13 congés pénitentiaires de deux jours, qui s'étaient tous bien déroulés avant celui de ce mardi 29 mai, lors duquel il a assassiné deux policiers et une passante sur l'une des grandes avenues de la ville de Liège. Le parquet fédéral doit tenir une conférence de presse mercredi 30 mai, pour faire le point sur l'enquête.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une voiture est retirée de l\'endroit où un homme a tué trois personnes, mardi 29 mai à Liège.
Une voiture est retirée de l'endroit où un homme a tué trois personnes, mardi 29 mai à Liège. (ERIC LALMAND / BELGA)