VIDEO. Dans l'est de l'Ukraine, les habitants rêvent de paix

Une équipe de France 2 se rapproche de la ligne de front. Sur sa route, elle a recueilli les témoignages des habitants de Pavlograd.

DOROTHEE OLLIERIC ET STEPHANE GUILLEMOT- FRANCE 2

Les tractations diplomatiques battent leur plein pour négocier une issue pacifique à la crise dans l'est de l'Ukraine, samedi 7 février. Les combats aussi. Au moins cinq soldats ukrainiens et sept civils ont péri au cours des dernières 24 heures.

Les bombardements ont repris sur Debaltseve

Une équipe de France 2 se rapproche de la ligne de front. Sur sa route, elle a recueilli les témoignages des habitants de Pavlograd. Tous rêvent de paix. Certains y croient. D'autres doutent qu'elle soit de nouveau possible. Et tous observent le quotidien de cette guerre qui fait rage à leurs portes.

Au lendemain d'une courte trêve, les bombardements ont repris sur Debaltseve, l'un des points chauds du conflit. Ce nœud ferroviaire stratégique entre les capitales rebelles de Donetsk et de Lougansk est le théâtre depuis plusieurs semaines de combats entre les séparatistes prorusses et les forces ukrainiennes, qui contrôlent toujours la ville mais sont quasiment encerclées. Selon Amnesty international, la plupart des 25 000 habitants de Debaltseve ont déjà fui la ville, qui n'abriterait plus que 7 000 personnes.

A Donetsk, bastion des séparatistes, la nuit a été marquée par des tirs d'artillerie sporadiques. Les rebelles ont également bombardé les localités de Novotochkivské et Chtchastia dans la région séparatiste voisine de Lougansk et le village de Tchernenko à 10 km au nord-est du port stratégique de Marioupol sur les bords de la mer d'Azov.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un combattant séparatiste pro-russe un drapeau ukrainien à la main le 7 février 2015 à Vuglegirsk dans la région, de Donetsk (Ukraine).
Un combattant séparatiste pro-russe un drapeau ukrainien à la main le 7 février 2015 à Vuglegirsk dans la région, de Donetsk (Ukraine). (ANDREY BORODULIN / AFP)