Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Dans l'est de l'Ukraine, la tentation de l'autonomie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
A. COMTE / S. GUILLEMOT / A. GIDON - FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Dans la partie la plus russophile du pays, la question du fédéralisme est posée, mais le Parti des régions joue l'apaisement avec l'ouest. Reportage à Donetsk.

Comment les événements de Kiev ont-ils été digérés dans l'est de l'Ukraine, le bastion du président destitué Viktor Ianoukovitch ? A Donetsk, au milieu des hauts-fourneaux et des mines de charbon, les habitants sont partagés entre colère et apaisement. 

"Nous avons travaillé dur toute notre vie, nous continuons à produire, mais eux, là-bas, ils sont payés pour faire la révolution", peste l'un d'eux. Vus de cette région qui concentre 10% de la population mais fournit 25% de la richesse du pays, "le fédéralisme et l'autonomie de certaines régions seraient peut-être la meilleure solution pour l'Ukraine", avance un autre.

Dans les locaux du Parti des régions, les soutiens de Viktor Ianoukovitch se montrent plus mesurés, face caméra. "Si vous avez deux voisins à gauche et à droite, allez-vous être ami avec l'un et ennemi avec l'autre ?, demande Nikolay Zagoruyko, soucieux de ne pas froisser le nouveau pouvoir en place. Cela serait stupide." L'ancien bassin sidérurgique de l'empire soviétique reste avant tout ukrainien.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.