Russie : Vladimir Poutine de plus en plus isolé ?

Publié
Russie : Vladimir Poutine de plus en plus isolé ?
Article rédigé par
France Télévisions

Lors du sommet des non-alignés, qui a débuté le 15 septembre, Vladimir Poutine pensait recevoir un soutien sans faille de la part de pays qui refusent de se placer sous l’influence des États-Unis. Mais le dirigeant russe est apparu plus isolé qu'il ne le souhaiterait.

Depuis jeudi 15 septembre a lieu le sommet des non-alignés, c’est-à-dire les pays qui refusent de se placer sous l’influence des États-Unis. La Russie, la Chine, l’Inde ou encore l’Iran et la Turquie sont réunis à Samarcande, en Ouzbékistan. Pour la première fois devant les caméras, le Premier ministre indien a taclé le président russe. "Aujourd’hui, ce n’est pas le moment de faire la guerre. Nous en avons déjà parlé plusieurs fois au téléphone. La démocratie, la diplomatie et le dialogue influencent le monde", a déclaré Narendra Modi. Vladimir Poutine a déclaré qu’il tenterait tout pour mettre fin à cette opération.

La Chine ne choisit pas officiellement de camp


En raison des sanctions européennes, la Russie est à la peine. Son industrie civile et militaire tourne au ralenti. Plusieurs usines sont ainsi à l’arrêt. L’une d’entre elles, qui fabrique des chars, est fermée, par manque de pièces importées de l’Occident. Alors Moscou cherche du soutien auprès de ses partenaires historiques. La Chine refuse toujours de vendre des armes ou des pièces pour les fabriquer à la Russie. Le pays préfère ne pas choisir officiellement de camp. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.