Quelles solutions pour régler le problème de la dépendance européenne au gaz russe ?

Publié
Quelles solutions pour régler le problème de la dépendance européenne au gaz russe ?
franceinfo
Article rédigé par
S. Khaldoun - franceinfo
France Télévisions

Interrogé dans le 23h de franceinfo, le directeur de recherche à l'IRIS, Francis Perrin, explique qu'acheter du gaz aux États-Unis ne suffira pas à régler la question de la dépendance européenne au gaz russe.

Invité du 23h de franceinfo, vendredi 25 mars, Francis Perrin, directeur de recherche à l'IRIS, prévient que "les États-Unis ne sont pas en mesure et n'ont jamais prétendu être en mesure de remplacer à eux tout seuls le gaz russe (...). La part du gaz russe dans les importations européennes de gaz, c'est 45%. Aucun pays, pris isolément, ne peut remplacer la Russie. Il faut donc aller vers plusieurs pays fournisseurs de gaz, dont les États-Unis, pour pouvoir, non pas immédiatement mais sur quelques années, de l'ordre de cinq ans, remplacer complètement le gaz russe".

"Diminuer notre consommation de gaz"

"Il faut continuer à parler avec le Qatar, l'Algérie, le Nigéria, l'Égypte, la Norvège, l'Azerbaïdjan", a-t-il estimé. "Par ailleurs, il ne faut pas seulement aller chercher du gaz ailleurs qu'en Russie, il faut diminuer notre consommation de gaz et également, dans certains usages, remplacer le gaz par d'autres énergies, dont des énergies renouvelables." Reste la question des prix, qui pourraient être réduits grâce à des achats groupés à l'échelle européenne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.