Cet article date de plus de deux ans.

Guerre en Ukraine : une frappe fait plusieurs morts à Mykolaïv

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : une frappe fait plusieurs morts à Mykolaïv
Guerre en Ukraine : une frappe fait plusieurs morts à Mykolaïv Guerre en Ukraine : une frappe fait plusieurs morts à Mykolaïv
Article rédigé par franceinfo - Norea Boubetra, Emmanuel Urtado
France Télévisions

Samedi 19 mars, l'armée russe a bombardé une caserne de 200 soldats, faisant des dizaines de morts. La prise de Mykolaïv serait stratégiquement importante pour le Kremlin.

C’est une course contre la montre pour retrouver les survivants de la caserne militaire. Une attaque attribuée aux Russes. Selon les témoins, plusieurs missiles ont détruit le site très tôt, samedi 19 mars. Sous les gravats, les secouristes ont retrouvé un rescapé qu’une ambulance va vite évacuer. Il y a aussi des corps sans vie. Ils seraient 200 soldats à avoir dormi dans ces baraques et des dizaines auraient péri. Parmi eux, il y aurait plusieurs combattants volontaires étrangers. Les autorités ukrainiennes ne communiquent aucun bilan.

Odessa en ligne de mire

"Hier, les hordes russes ont effectué des frappes de missiles contre nos soldats qui dormaient. Une opération de secours se poursuit toujours", a expliqué Vitaly Kim, gouverneur régionale de Mykolaïv. Théâtre de violents combats, Mykolaïv est un objectif stratégique pour les Russes, dernier verrou sur la mer Noire, avant la grande cité portuaire d’Odessa, située à 130 km. La ville vit au rythme des bombardements et les civils qui sont restés s’estiment heureux d’être encore vivants. Le bilan de l’attaque de la caserne n’est pas encore connu, mais ces frappes pourraient être les plus meurtrières de cette guerre. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.