Guerre en Ukraine : le maire de Mykolaïv, ville dévastée, incarne la résistance

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : Le maire de Mykolaïv, dévastée, incarne la résistance
France 2
Article rédigé par
S.Perez, T.Donzel, C.Cormery, A.Konnenko - France 2
France Télévisions

La journaliste Stéphanie Perez était à Mykolaïv (Ukraine), où plusieurs frappes russes ont atteint une caserne militaire, vendredi 18 mars. Le bilan provisoire évoque plusieurs dizaines de morts. Le maire de la ville est aujourd’hui le chef de la résistance.

De nouvelles frappes russes ont touché Mykolaïv (Ukraine), vendredi 18 mars. Une équipe de France Télévisions se trouvait à quelques kilomètres seulement de la caserne, désormais dévastée. “Une puissante détonation nous a réveillés, dans toute la ville. Il était 6 heures du matin et, pourtant, notre hôtel était situé à l'extrême opposé du site qui était visé. Les murs et les fenêtres ont tremblé, c'est vous dire la puissance de cet impact”, raconte la journaliste Stéphanie Perez, envoyée spéciale en Ukraine. 

Le plus jeune maire d’Ukraine

La journaliste avait rendez-vous, quelques heures plus tard, avec le maire de Mykolaïv. La ville a perdu un tiers de ses habitants. En 2015, Oleksandr Syenkych est devenu le plus jeune maire d'Ukraine, à seulement 33 ans. Cet ancien homme d'affaires pro-européen est aujourd’hui le chef de la résistance.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.