Guerre en Ukraine : un exode massif et des manifestations suite à l'annonce de la mobilisation partielle en Russie

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : un exode massif et des manifestations suite à l'annonce de la mobilisation partielle en Russie
France 2
Article rédigé par
M.De Chalvron, N.Lachaud - France 2
France Télévisions

Un exode massif a lieu en Russie depuis l'annonce de la mobilisation partielle par Vladimir Poutine. Face à cette fuite, les autorités russes concèdent tout juste des "erreurs". Des scènes de chaos ont eu lieu dans des centres de recrutement, ainsi que des manifestations dans les rues.

Sur une vidéo provenant de Telegram, un homme tire à l'intérieur d'un centre de recrutement à Irkoutsk (Russie), dans la région de la Sibérie. L'assaillant est ensuite exhibé par les forces de l'ordre. C'est une des nombreuses attaques contre ces lieux symboliques de la mobilisation partielle décrétée par Vladimir Poutine la semaine dernière. Un autre centre a été attaqué à Ourioupinsk (Russie), dimanche 25 septembre. 

Un exode massif

Tous les jours ou presque, des Russes protestent dans la rue, comme à Yakoutsk (Russie) dimanche, au risque de se faire embarquer par la police. On est bien loin de la mobilisation rêvée par le Kremlin, à l'image de vidéos diffusées par le ministère de la Défense, où tout se passe en bon ordre. Sur les réseaux sociaux, sur une vidéo, des soldats sont entassés dans des baraquements.

Sur d'autres images, captées mardi 27 septembre, aux frontières de la Russie, on voit un exode massif, notamment vers la Géorgie, avec des kilomètres de bouchons. La veille, le Kremlin a reconnu des "erreurs" dans cette mobilisation. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.