Guerre en Ukraine : un entrepôt de carburant et une usine visés à l’Ouest par des missiles russes

Publié
Guerre en Ukraine : un entrepôt de carburant et une usine visés à l’Ouest par des missiles russes
France 2
Article rédigé par
L. Feuerstein, @RevelateursFTV, P. Brame - France 2
France Télévisions

Un peu plus d’un mois après le déclenchement de la guerre en Ukraine, les bombardements et les combats se poursuivent. Samedi 26 mars, dans la ville de Lviv, c’est un entrepôt de carburant et une usine qui ont été visés par des missiles russes. Lviv se situe près de la frontière avec la Pologne, où se trouvait samedi le président américain Joe Biden. 

Une fumée noire inquiétante apparaît, non loin du centre historique de la ville de Lviv. Des missiles russes viennent de s’abattre sur un dépôt pétrolier, au milieu d’une zone résidentielle. "Il y a eu un bruit très fort, trois missiles ont frappé. (…) La dernière (frappe) m’a projeté au sol", raconte Yaroslav Prokopiv, gardien du dépôt de carburant. Dans la grande ville de l’Ouest, jusqu’ici relativement épargnée par les combats, c’est un début de panique. Les gens se mettent à courir, apeurés. Certains se mettent à l’abri dans des sous-sols d’immeuble.    

Lviv, ville refuge des ambassades et des Ukrainiens   

En tout, cinq missiles sont tombés sur la ville, samedi 26 mars, faisant cinq blessés. L’incendie du dépôt de carburant est maîtrisé dimanche. Pour les autorités ukrainiennes, l’armée russe a voulu envoyer un message. Pour le ministère de la Défense russe, il s’agissait de cibles stratégiques militaires. Le Kremlin avait affirmé vendredi 25 mars, que les opérations militaires se recentraient désormais sur l’Est et le Donbass. Ces frappes à l’Ouest semblent prouver que ses plans peuvent encore changer. Lviv, ville refuge des ambassades et des Ukrainiens, reste toujours sous tension. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.