Guerre en Ukraine : les enfants et les adultes sont formés pour survivre

À l'est de l'Ukraine, Kharkiv est toujours la cible de bombardements. Les habitants vivent sous terre, dans le métro ukrainien, qui leur sert de refuge. Des associations expliquent, notamment aux enfants, comment éviter les pièges de la guerre.

Un quartier résidentiel de Kharkiv (Ukraine) a de nouveau été bombardé, jeudi 31 mars. Des dizaines de magasins ont été incendiés et des appartements détruits. Les habitants de la deuxième ville d’Ukraine résistent et s'adaptent. Beaucoup se sont réfugiés dans le métro, où les plus jeunes apprennent les réflexes de la guerre. "Si tu trouves ça au sol, tu penses que c’est un jouet ou un truc intéressant. Mais, si tu regardes bien, tu vois que c’est similaire à des choses qui sont des mines et c’est très dangereux", explique aux enfants Yulia Gorlenko, spécialiste des mines.

Une formation en cas d’attaque chimique

Selon elle, l’avantage est que les enfants jouent aux jeux vidéo, où des objets sont des mines, donc ils savent à quoi cela ressemble. Des formateurs, avec l’aide de l’Unicef, informent les adultes sur les risques de munitions non exposées. L’inquiétude du moment est de pouvoir survivre en cas d’attaque chimique. "Ça nous servira, nous serons bien obligés d’aller chercher de la nourriture dehors", témoigne un habitant. Ils apprennent aussi à effectuer les premiers soins.

Le JT
Les autres sujets du JT
Guerre en Ukraine : les enfants et les adultes sont formés pour survivre
Guerre en Ukraine : les enfants et les adultes sont formés pour survivre (FRANCE 3)