Guerre en Ukraine : la Russie a-t-elle volé du blé ukrainien ?

Publié
Guerre en Ukraine : la Russie a-t-elle volé du blé ukrainien ?
Article rédigé par
D.Schlienger, I.Golovkova, @Revelateurs, N.Berthelot - France 2
France Télévisions
Mercredi 7 décembre, le 20 Heures enquête sur le blé ukrainien et la façon dont il aurait été volé par les Russes depuis le début de la guerre.

Depuis le début de la guerre, la Russie se serait appropriée plus d'un quart de la production de blé ukrainienne. Selon les chiffres de la NASA, dans les territoires occupés par la Russie depuis début mars, 5,8 millions de tonnes de blé ont été moissonnés, spoliés aux Ukrainiens. Une entreprise russe aurait été créée spécifiquement pour cela. "Les gens abandonnent leurs biens, ils abandonnent aussi leurs employés, donc nous y allons", assume Nikita Busel, directeur de l'entreprise State grain operator. 

Un "blanchiment de blé" 

L'origine des céréales est ensuite cachée afin de les exporter. Pour cela, des documents sont falsifiés. La plupart du trafic s'organise à Sébastopol, en Crimée. En huit mois, 848 000 tonnes de céréales ont été expédiées, soit 15 fois plus que l'an dernier à la même période. "Ce véritable blanchiment de blé est en fait le plus grand succès de l'opération russe", assure Yoruk Isik, directeur de l'observatoire du Bosphore. 

Parmi nos sources : 

Analyse de la Nasa sur les moissons en Ukraine

Petites annonces adressées aux agriculteurs par l’entreprise russe State Grain operator dans un journal de Mélitopol, ville occupée

Reportage russe sur les méthodes de State Grain operator

Utilisation de Marine traffic et d’images satellites, trouvées et vérifiées par Les Révélateurs

Expertise de Yoruk Isik, directeur de l’observatoire du Bosphore, analyste géopolitique. Interviewé par visioconférence depuis la Turquie

Articles de presse internationale

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.