Cet article date de plus de deux ans.

Guerre en Ukraine : en pleine invasion, la Russie bloque deux médias indépendants

La chaîne Dojd et la radio Echo se sont distingués en ne collant pas au discours du Kremlin dans leur couverture de l'invasion de l'Ukraine par Moscou, contrairement à l'écrasante majorité des médias russes.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le ministère russe des Affaires étrangères, à Moscou, le 1er mars 2022. (SEFA KARACAN / ANADOLU AGENCY / AFP)

Pointé du doigt par la communauté internationale, Moscou s'efforce de renforcer son emprise sur l'information diffusée sur son sol. En pleine invasion de l'Ukraine, les autorités russes ont bloqué l'accès à une chaîne de télévision et une radio indépendantes de renom, mardi 1er mars.

>> Guerre en Ukraine : suivez l'évolution de la situation en direct

"Le bureau du procureur général a demandé de bloquer l'accès à [la chaîne de télévision en ligne] Dojd et à [la station de radio] Echo de Moscou", a annoncé Dojd sur son compte Twitter. Selon Dojd (qui signifie "pluie" en russe), les deux médias sont accusés d'avoir relayé des "appels à commettre des actes extrémistes et violents" et publié des informations "sciemment erronées concernant les activités du personnel militaire russe".

Dojd et Echo, avec le journal Novaïa Gazeta, se sont distingués en ne collant pas au discours du Kremlin dans leur couverture de l'invasion de l'Ukraine par Moscou, contrairement à l'écrasante majorité des médias russes. Les autorités ont interdit aux médias d'utiliser des informations autres que celles fournies par le Kremlin, l'armée et les différents ministères, qui présentent l'invasion de l'Ukraine comme une simple "opération spéciale" circonscrite à l'est de ce pays.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.