Guerre en Ukraine : le chef de la diplomatie américaine dénonce la "rhétorique provocatrice" de Vladimir Poutine sur les armes nucléaires

France Télévisions
Publié Mis à jour
 -
Franceinfo mercredi 2 mars - ()

Le président russe avait annoncé dimanche la mise en alerte de la "force de dissuasion" de son pays.

Ce qu'il faut savoir

"Un summum d'irresponsabilité." Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a dénoncé, mercredi 2 mars, la "rhétorique provocatrice" de Vladimir Poutine à propos des armes nucléaires. Le président russe avait annoncé dimanche la mise en alerte de la "force de dissuasion" de son pays.

Par ailleurs, le secrétaire d'Etat américain se rendra du jeudi 3 au mardi 8 mars en Belgique, en Pologne, dans les pays baltes et en Moldavie pour réaffirmer le soutien des Etats-Unis face à la Russie. Ce direct est désormais terminé.

 "Les jours qui viennent seront vraisemblablement de plus en plus durs." Emmanuel Macron s'est adressé aux Français, mercredi soir, lors d'une allocution télévisée enregistrée à propos de la guerre en Ukraine. "La Russie n'est pas agressée, elle est l'agresseur", a notamment déclaré le président français. "Nous ne sommes pas en guerre contre la Russie", a-t-il toutefois assuré. Emmanuel Macron a affirmé sa volonté de "rester en contact" avec le président russe Vladimir Poutine pour le convaincre de "renoncer aux armes".

Un cessez-le-feu au menu de nouveaux pourparlers russo-ukrainiens. Une délégation ukrainienne est attendue pour des pourparlers russo-ukrainiens en Biélorussie jeudi au matin, a déclaré mercredi le négociateur russe Vladimir Medinski. Il a précisé qu'un cessez-le-feu serait au menu de ces nouvelles discussions entre Moscou et Kiev, en pleine invasion russe de l'Ukraine"La délégation ukrainienne est déjà partie de Kiev. Nous nous attendons à ce qu'ils soient ici demain matin", a-t-il précisé, en assurant que les deux parties avaient choisi "ensemble" pour les négociations un site en Biélorussie, "non loin de la frontière avec la Pologne".

 Réunion vendredi des chefs de la diplomatie de l'UE et de l'Otan. L'Union européenne organise vendredi une réunion extraordinaire de ses ministres des Affaires étrangères avec leurs homologues américain, britannique et canadien, présents à Bruxelles pour une réunion à l'Otan, a annoncé mercredi le chef de la diplomatie européenne.

498 militaires russes tués, selon Moscou. La Russie a dévoilé son premier bilan de militaires russes tués dans l'offensive en Ukraine, en annonçant la mort de 498 de ses soldats et précisant que 1 597 autres y ont été blessés.

 L'Ukraine dénonce un "génocide" devant l'ONUL'ambassadeur de l'Ukraine à l'ONU, Sergiy Kyslytsya, a dénoncé un "génocide" en cours dans son pays, perpétré par la Russie, lors d'un discours à la tribune de l'Assemblée générale des Nations unies, à la clôture d'un débat exceptionnel de plus de deux jours. 

L'armée russe affirme avoir pris la ville portuaire ukrainienne de Kherson. La ville, peuplée de près de 300 000 habitants, située au sud du pays près de la péninsule de Crimée, après des combats acharnés ces dernières heures. "Des unités de l'armée russe ont pris le contrôle total de la capitale régionale de Kherson", a affirmé le porte-parole des forces armées russes, Igor Konachenkov. Quelques minutes avant cette annonce, le maire ukrainien de la ville, Igor Kolykhaïev, avait de son côté déclaré que la localité était toujours sous contrôle ukrainien.